GEOTHERMIE PROFONDE

GEOTHERMIE PROFONDE
Réaménagement d’une centrale nucléaire en centrale géothermique profonde sèche non nucléaire réalisé à partir d'un schéma de l'EPR copié sur le site Internet EDF et remanié.

HELLO 2017

Le Chinois TaihuLight est une fois de plus le superordinateur le plus rapide du monde
French.xinhuanet.com Publié le 2016-11-15 à 00:04


Le superordinateur chinois TaihuLight. (Xinhua)

Sans surprise, le Chinois Sunway TaihuLight reste la machine la plus rapide du monde, d'après la dernière édition du Top500 des superordinateurs publiée lundi.

Le superordinateur, construit entièrement avec des processeurs conçus et fabriqués en Chine, a été révélé en juin pour la première fois et a facilement détrôné l'ancien champion, Tianhe-2, système chinois construit à partir de microprocesseurs Intel.

TaihuLight est capable d'effectuer 93 millions de milliards de calculs par seconde (pétaflop/s). Il est environ trois fois plus rapide que Tianhe-2, qui était N°1 du Top500 pendant trois ans.

Pour la huitième année consécutive, un superordinateur chinois est en tête du classement, ce qui montre l'émergence de la Chine dans le domaine de l'informatique de haute performance.

Dans la liste précédente publiée en juin, la Chine a dépassé les Etats-Unis en terme de nombre total de superordinateurs installés. C'était la première fois que les Etats-Unis ne dominaient plus cette catégorie depuis le lancement de cette liste il y a 23 ans.

Dans les derniers classements, Titan et Sequoïa, deux systèmes américains, sont restés N°3 et N°4, mais le top 10 a été "modérément secoué".

En ce qui concerne les entreprises qui fabriquent ces systèmes, l'Américain Hewlett-Packard Enterprise est en tête avec 112 superordinateurs, suivi du Chinois Lenovo avec 92 systèmes.

Trois autres entreprises chinoises sont classées : Sugon (N°4 avec 47 systèmes), Inspur (N°8 avec 18 systèmes) et Huawei (N°9 avec 16 systèmes).

"Les fabricants chinois comme Lenovo et Huawei se portent bien au niveau mondial", a expliqué à Xinhua Jack Dongarra, professeur à l'Université du Tennessee et rédacteur de cette liste.

Le Top500 est considéré comme un des classements qui fait le plus autorité en matière de superordinateurs. Il est établi sur la base des performances des machines selon la référence Linpack par des experts américains et allemands.

mercredi 31 décembre 2014

MEILLEURS VOEUX POUR 2015