GEOTHERMIE PROFONDE

GEOTHERMIE PROFONDE

Descriptif.


Le schéma ci-dessus représente le réaménagement d’une centrale
nucléaire en centrale géothermique profonde sèche non nucléaire d'une capacité
de production de 1 600 mégawatts. Ce schéma est réalisé à partir d'un schéma de
l'EPR copié sur le site Internet EDF avant d’être remanié. La cuve pressurisée,
remplie d'eau, qui ne contient plus aucun élément radioactif, est chauffée par
la diffusion de la chaleur du noyau en fusion de la terre, chaleur diffusée
dans la croûte solidifiée de la terre (lithosphère) puis récupérée à la bonne
température à une profondeur (de quelques dizaines de mètres à quelques
dizaines de kilomètres en fonction des effleurements de la couche de magma)
garantissant une sécurité absolue de l'installation pour transformer le contenu
d'eau (liquide) de la cuve pressurisée en vapeur chaude destinée à activer la
turbine productrice d'électricité. Le processus est entièrement pressurisé
garantissant donc une sécurité totale par rapport au risque sismique
contrairement au procédé appelé « géothermie profonde des roches chaudes
fracturées » qui passe par l’injection d’eau sous forte pression en profondeur
et qui a provoqué un tremblement de terre à Bâle en Suisse.


Aucun combustible fossile ou fissile n'est nécessaire puisque
l'énergie provient de l'époque ou le noyau de la terre issu de la matière
cosmique s'est condensé dans l'espace à une haute température, époque évaluée
aujourd’hui à plus ou moins 5 milliards d'années.


Ce dispositif non polluant de production d'électricité présente
également l'avantage de pouvoir être installé sous la surface des grandes
agglomérations de plusieurs millions d'habitants sans présenter le moindre
risque de pollution ou de risque sismique.


Fin 2018, ce type nouveau de centrale n'intéressait absolument
personne, ni l'EDF, ni les instituts de recherche en énergie alternative, ni
Tesla, ni les écologistes, ni les grands états ; France, Chine, USA, etc...


La plupart des courriers envoyés proposant le concept gratuitement
dans le but de construire un site expérimental sont restés sans réponses, et
les quelques réponses reçues ont été négatives. Mais ce qui est certain c'est
qu'un jour ce type dispositif rapportera des milliards à ceux qui se seront
lancés dans l'entreprise.



Dans la production d’électricité fissile ou fossile des frais élevés proviennent de l’extraction puis de la transformation et du transport des matériaux qui vont servir de combustibles (uranium, pétrole, charbon), puis surviennent d’autres frais cette fois liés aux traitements des déchets
résiduels de ces combustibles après leur utilisation (principalement les
combustibles radioactifs) En fait cette utilisation consiste à produire suffisamment de chaleur pour fournir
la vapeur sous pression destiner à faire tourner des turbines. Dans le cas de
la centrale géothermique pressurisée, on évite radicalement tous ces frais liés
à l’utilisation de combustibles de chauffe qui grèvent le prix de revient de
chaque watt car on utilise directement la chaleur du noyau de la terre transmise
dans le manteau, cela permet de baisser le prix du WATT, permettant ainsi d’augmenter
les profits.


ENERGIE GEOTHERMIQUE




Come on guys, plug in and warm up the steam.



Résultat de recherche d'images pour "TUNNELIER HERRENKNECHT"


Tunnelier


https://www.herrenknecht.com/en/home.html


La cuve de l'EPR de Flamanville / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE


Cuve de chauffe-eau (ne contenant aucun élément radioactif) à enfouir profondément
dans le sous-sol tout au fond du puit-tunnel pour fournir de la
vapeur sous pression à 300 ° destinée à alimenter une turbine du type de celle représentée ci-dessous.



GENERATEUR OU TURBOGENERATEUR destiné
à produire de l’électricité

(SIEMENS)


CONSCIENCE ELECTRONIQUE


Programmation puis implémentation d’une conscience
électronique dans les systèmes d’«Intelligence Artificielle ».


Il est important de tenir compte que cette conscience
électronique est appelée à une durée de plusieurs centaines d’années voir de
plusieurs millénaires.


Dans ce contexte temporelle
étendu cette conscience électronique sera probablement amenée à évoluer (NOTION DE DEEP LEARNING) et à migrer sur différentes applications
hardware, il est donc essentiel de prévoir l'évolution et la comptabilité de l'application dés sa conception.


Concept à mettre relation avec des supports hardware
d’informatique quantique (cf ; Feynman, Shor, Grover).



Cette conscience sera constituée au minimum par l’ensemble
des informations disponibles sur Internet, la computation s’effectuera en
permanence par milliards de milliards de calcul dans des temps très courts
actuellement de l’ordre de l’atoseconde (Moins dix-huit puissance dix de une
seconde) délais appelés à se raccourcir tout en démultipliant proportionnellement
la puissance de calcul dans une vision optimiste. C’est-à-dire que plus le
délai accordé au temps de calcul raccourci plus la puissance de calcul
augmente.


EVOLUTION DE LA PUISSANCE DE CALCUL INFORMATIQUE 2018 (Informatique non quantique)


La Chine dévoile le prototype de son superordinateur de nouvelle
génération








http://french.xinhuanet.com/2018-05/18/137188808_15266235369501n.jpg

(Xinhua/Li Ran)


TIANJIN, 18 mai (Xinhua) -- Le Centre national des superordinateurs de
Tianjin a dévoilé le prototype d'un superordinateur de classe exascale de
nouvelle génération lors de la deuxième réunion mondiale d'Intelligence.


C'est la première fois que la machine, qui compte trois ensembles
d'appareils mesurant chacun de deux mètres de haut, était dévoilée au public.


Le nouveau superordinateur Tianhe-3 sera 200 fois plus rapide et sa
capacité de stockage 100 fois supérieure à celle du superordinateur Tianhe-1,
premier superordinateur pétaflopique chinois lancé en 2010, a indiqué Xia
Zijun, directeur adjoint de la section recherche et développement du centre.


Le prototype permettra de tester la capacité de calcul du superordinateur
Tianhe-3, qui verra le jour d'ici 2020, a-t-il expliqué. Le prototype sera
opérationnel d'ici fin de l'année.


Cette machine ouvrira la voie au développement d'un superordinateur
capable de réaliser un milliards de milliards de calculs par seconde.


Le centre explorera l'application des ordinateurs dans le supercalcul en
nuage, les mégadonnées, l'intelligence artificielle et l'Internet des objets,
a-t-il noté.


Le centre des superordinateurs de Tianjin a commencé à développer le
superordinateur en 2016 en collaboration avec l'Université nationale de
technologie de défense.



1 2 3 http://www.xinhuanet.com/photo/static/articler.gif





http://french.xinhuanet.com/2018-05/18/137188808_15266235540991n.jpg



MENDELEIEV

MENDELEIEV
Ces 118 atomes composent la totalité l’univers connu dans une vision contemporaine à la fois physique, chimique, quantique et matérialiste. On les retrouve souvent à l’état brut ou assemblés sous forme moléculaire en biologie, en médecine, dans le domaine de la production d’énergie, de l’armement et dans bien d’autres domaines.

lundi 15 janvier 2018

Qu'a fait l'intelligence artificielle en 2017 ?

le Quotidien du Peuple en ligne | 15.01.2018 15h35