BENEFIQUE POUR L'HUMANITE




BENEFIQUE POUR L'HUMANITE en 2021

Impératif, 2 500 robots démineurs à inventer ou ou réinventer puis à construire et à organiser pour déminer et mettre en valeur les territoires minés pendant les guerres et conflits. Territoires minés dangereux à la surface desquels les mines continuent à exploser après les conflits tuants ou mutilant hommes, femmes, enfants, animaux domestiques et sauvages.
Une application fonctionnelle, réalisable, évidente de la robotique qui ne semble convaincre personne aujourd'hui, le robot démineur fait parti des urgences technologiques actuelles à réaliser et à mettre en oeuvre sur le terrain sans tarder.

Egalement faire l'acquisition, puis mettre en service et gérer 250 hydravions chinois AG 600 équipés en bombardier d'eau pour éteindre les grands incendies qui se propagent régulièrement sur toute la surface de la planète terre. Des ponts aériens comprenant jusqu'à deux cent hydravions seraient certainement efficaces pour juguler les grands incendies et limiter les dégâts causés à la faune et à la flore par le feu. Il va sans dire que le projet implique également l'engagement d'équipages et de l'infrastructure de maintenance des appareils.

Enfin une amélioration nécessaire des équipements électroniques destinés aux diabétiques; Glucomètres implantés, pompes à insulines à demeure, qualité des insulines et du glucagon. A savoir, amélioration de la régulation du débit en fonction des résultats des glycémies contrôlées en permanence par les capteurs, avec le développement d'algorithmes d'intelligence artificielle incluant apprentissage profond, internet des objets, protocoles de communication automatisés.
Mise au point de pompe incluant trois produits à injecter automatiquement à la dose nécessaire calculée en fonction de l'analyse de l'ensemble des données collectées; ces trois produits différenciés dans trois compartiments de la même pompe sont : l'insuline lente, l'insuline rapide et le glucagon. Enfin dans le domaine de la recherche pharmaceutique les préparations des insulines et de glucagon doivent impérativement diminuer de volume en fournissant les mêmes résultats thérapeutiques bénéfiques qu'aujourd'hui afin d'améliorer le confort des patients.

QUBITCOIN


QBITCOIN

Adressé à par courriel thinksummitfrance@fr.ibm.com

Bonjour,

La société IBM pourrait-elle aider à concrétiser la notion de « QBiTCoin » en projet pratique pour réaliser des gains important dans le domaine de l’économie ?

Le concept est simple ; transposer la notion de BITCOIN + BLOCKCHAIN sur une architecture informatique quantique pour dégager un gain significatif dans le résultat des opérations de transposition grâce à la puissance de calcul et la rapidité de traitement de l’information développée par l’informatique quantique.

La cryptographie quantique garantie une sécurité supplémentaire des clefs de chiffrement informatiques comme pour toutes les opérations confidentielles inhérentes à ce type d’applications.

Pour réussir à concrétiser ce projet de crypto monnaie quantique, une synergie de compétences, de moyens, de personnels qualifiés, d’infrastructure informatique de réseau, d'ordinateurs quantiques (dont la société IBM dispose) sont nécessaire.

Dans le cas ou IBM ne pourrait, ou ne souhaiterait pas s’investir dans ce type de projet, serait-elle à même de proposer des partenaires ou d’aider d’une manière quelconque à la réalisation d’un projet de cryptomonnaie quantique type « QBitCoin »?

Dans une dimension plus commerciale, l’ensemble de tous les établissements bancaires et financiers seront probablement amenés à devenir clients ou à modifier leurs contrats existants avec IBM pour disposer d’accès à cette nouvelle crypto monnaie quantique si ce projet se réalise dans un avenir proche.

Il semblerait en effet que l’informatique quantique se développe rapidement, amenant une ère nouvelle dans l’univers informatique en particulier dans le domaine des transactions de cryptomonnaies ou elle n'a pas encore pénétré (officiellement). Cette ère nouvelle dans laquelle IBM joue déjà un rôle majeur.

Merci d’envoyer une ou plusieurs réponses pour ce message à l’adresse eMail dupuy.t@wanadoo.fr.

Salutations.

T. DUPUY

Mots Clés : Qiskit, monnaie cryptographique, bitcoin, informatique quantique, Ordinateur Summit, BraKet, algorithme de Shor, algorithme de Grover, porte Hadamard, QuBit, superposition, intrication quantique, Feynman, Scrödinger, Hamilton, Jiuzhang…..

dimanche 3 octobre 2021

 ROBOTIQUE «2021». ROBOTS HUMANOÏDES

Un concentré de technologies robotiques perçu à travers quelques entreprises capitalistes occidentales suivie de quelques questions et réponses succinctes.


Hanson Robotics « Sophia »

https://www.hansonrobotics.com


Boston dynamic « Atlas »

https://www.bostondynamics.com


Tesla « Tesla  Bot »

https://www.tesla.com


Realbotix « Harmony »

https://realbotix.com


BM « Watson »

https://www.ibm.com/


INL International IBERIAN NANOTECHNOLOGIE

https://inl.int


Une meilleurs synergie ou une synergie tout court de ces entreprises à travers un projet commun, commercial et/ou technologique serait-elle souhaitable ?


Mais pourquoi faire ? pour quel usage précisément ? Et pourquoi user d’un simulacre de représentation de forme humaine, alors qu’un aspect  non humanoïde serait dans les plupart des cas plus fonctionnel, mieux adapté, plus pratique, plus facile à réaliser, à construire.


Une réponse cohérente à la question d’une représentation humanoïde pour une application robotique pourrait être la suivante : Depuis des millénaires les hommes façonnent et perfectionnent sans cesse des milliers outils qu’ils utilisent quotidiennement pour améliorer leur condition d'existence, au lieu de rester l'apanage exclusif d'êtres humains vivants l’utilisation optimisée de cette myriade d’outils pourrait être donc être plus  facilement et directement effectuée par des robots humanoïdes sans qu’il soit nécessaire de repenser entièrement la conception de chaque outil dans une dimension entièrement automatisée et robotisée,  mais en adaptant simplement le programme du robot à l’utilisation optimisée de l’outil déjà existant. Ceci, au moins, dans un délai transitoire correspondant aux balbutiements de l’apparition, de l’usage et du développement des robots dans la société humaine. Peu à peu, avec l’évolution de la robotique, les application automatisées perdrait probablement leur forme humaine dans 99% des cas pour gagner en fonctionnalité, en performance.


Une autre réponse cohérente pourrait résider dans les applications robotiques spécifiquement destinées à satisfaire le désir sexuel de nos semblable. On peut sans peine imaginer qu’un homme ou une femme puisse préférer une application robotique sophistiquée la société « REALBOTIX », à une poupée gonflable ou à un polochon  pour satisfaire ses pulsions sexuelles, même si ce postulat peut paraître à priori contre-nature à la majorité des lecteurs s’inscrivant dans une normalité,  bien pensante, hétérosexuelle.

mercredi 17 mars 2021

Quantique Sphère Dynamique


Il est bien sûr nécessaire d'imaginer cette représentation triviale d'un Qbit dynamique fonctionnant beaucoup plus rapidement, si vite que l'oeuil humain serait bien incapable de distinguer l'animation  des vecteurs.

Maintenant, je vous demanderais de faire l'effort d'imaginer la disponibilité potentiel potentielle de calcul d'un ordinateur  d'une puissance de plusieurs milliards de Qbits .....

Voila certainement un saut quantique conséquent dans l'histoire de notre humanité 😉

dimanche 10 janvier 2021

AGRICULTURE AUJOURD'HUI ET DEMAIN

Le premier 5G tracteur autonome du monde redéfinit l'industrie

le Quotidien du Peuple en ligne | 07.01.2021



En juin 2020, le premier 5G tracteur autonome, inventé à Luoyang, dans la province du Henan (centre de la Chine) a le potentiel de changer considérablement le secteur agricole mondial.

Son innovation comprend le mode de conduite autonome, la technologie 5G et la nouvelle énergie (batterie au lithium). L'une des grandes innovations réside dans sa technologie de moteur dans la roue, qui permet à chaque roue d'ajuster indépendamment sa direction. Cette technologie crée un rayon de braquage plus court que les tracteurs traditionnels, ce qui la rend plus flexible à contrôler.

Le tracteur est principalement utilisé pour tracter du matériel agricole pour les travaux agricoles.

Luoyang est une ville avec un profond héritage historique et une base industrielle riche, ce qui peut offrir de bonnes opportunités de travail aux jeunes et aux entrepreneurs.

Le premier tracteur chinois « Dongfanghong » (« Orient Rouge ») a été fabriqué à Luoyang en 1958. Jia Dazhao, l'ingénieur en recherche et développement technique de l'Institut de recherche de Luoyang pour les équipements agricoles intelligents, a déclaré : « Nous entrons maintenant dans la période du 14e Plan quinquennal. Nous allons poursuivre l'esprit professionnel et l'esprit du maître artisan de nos prédécesseurs du groupe YTO, en utilisant notre haute technologie pour viser l'excellence »

dimanche 9 février 2020

Penser la planète TERRE et ses ressources à long terme.



Ces quelques lignes traitent du développement conceptuel d'une projection de l'avenir de la terre à 10 000 ans voir plus, il semble y avoir aujourd'hui un manque réel de représentation d'un avenir à long terme que les religions, les systèmes ou les dogmes peinent à combler. (Il est toutefois à noter que les textes sacrés des VEDAS proposent une vision originale de la perception et de l'étalonnage du temps et l'espace, l'équivalence de cent années de BRAHMA peut paraître longue à un scientifique occidentale par lequel l'origine de l'univers remonte à environs 13 milliards d'années ( il ne s'agit, en plus, probablement pas d'années lumières !) .)

En effet qui réalise aujourd'hui ce que sera la gestion et l'économie des ressources nécessaire à une bonne qualité de vie dans plusieurs milliers d'années pour une majorité de nos populations; celle de l'eau, de l'air, de la surface des terres, des ressources souterraines solides, liquides ou gazeuses du manteau, des flux de magma, de lave et des matériaux constituant le le noyau de la planète, noyau de la terre, source précieuse d'énergie et de chaleur très peu exploité par l'homme aujourd'hui.

Qui réalise aujourd'hui l'évolution des espèces, leur régulation, celle de l'espèce humaine, celle des espèces animales, celle des végétaux sur une durée de temps de plus de quelques siècles.

Quel chercheur, quel organisme international se soucie aujourd'hui de ce que sera la planète terre dans 10 000 ans, au mieux on entrevoit des espèces vivantes disparues ou en cours de disparition, des désert sans eau, pollués irrémédiablement et irrespirables ou l'air se sera raréfié et dégradé lentement avant de disparaitre complètement.

Les plus clairvoyants, tentent d'alerter les élites et les masses sur les problèmes actuels de pollution, de réchauffement climatique, de risque lié à l'entreposage des déchet radioactifs provenant de l'industrie du nucléaire.

De minces résultat sont obtenus en ce sens, à grands renforts de congrès internationaux et de ratifications de protocoles. Mais la plupart du temps ces résultats sont considérés comme insuffisants par ceux mêmes qui les ont obtenu et sont peu respectés par des acteurs clefs des systèmes politiques et économiques.

Acteurs clefs comme les multinationales engagées dans la prospection, l'extraction, la gestion des hydrocarbures ou de l'uranium. Acteurs clefs comme les hommes politiques dépendants de ces mêmes multinationales pour se hisser au fait du pouvoir, y demeurer, y prospérer. Acteurs clés encore comme les grands établissements financiers ou la seule règle est de survivre à n'importe quel prix face à une concurrence féroce, sauvage, déloyale, impitoyable.

Malheureusement pour l'avenir de l'humanité, l'homme qui vit rarement plus longtemps qu'une centaine d'années, n'est guère clairvoyant et manque de précision dés qu'il doit évaluer des phénomènes de plus d'un ou deux millénaires que ce soit dans le passé ou l'avenir, qui se souvient aujourd'hui de l'identité des peintres rupestres de LASCAUX. Les plus grands spécialistes se contentent généralement d'un flou artistique consensuel d'un ordre de grandeur de quelques milliards d'années pour évaluer des phénomènes essentiels comme la naissance de l'univers, celle de notre galaxie, celle de notre système solaire ou même celle de la formation de notre planète. Rares sont ceux qui s'aventurent aujourd'hui à dater l'instant précis ou le dernier atome de ce qui aura été notre planète disparaitra sous sa forme d'atome dans l'immensité cosmique de l'espace et du temps, idem pour évaluer les dates précises de l'extinction puis de la disparition de notre soleil*. Idem une fois encore pour la disparition de notre galaxie. Ces valeurs sidérales dont la disparition sous leurs formes actuelles et inéluctable semblent voués à l'éternité, par nos plus grands penseurs, philosophes, mathématiciens, physiciens.

L'immanence de la mort de l'être, de chaque être, l'importance de la réalisation d'une vie conforme aux aspirations multiples valeurs qui conduisent un être humain de sa naissance à sa dernière extrémité voile le plus souvent d'autres considérations, comme celle d'un infini, infiniment plus long ou plus court mais quantifié ou étalonné et semble beaucoup plus important que le lointain de venir de l'homme et de son environnement.

Il est possible qu'une intelligence électronique, quantique ou autre, traite ce genre de problématique dans un avenir proche ou lointain en apportant des réponses satisfaisantes et précises à ces questionnements légitimes, mais aujourd'hui il semble être encore un peu tôt pour obtenir des réponses précises, quantifiable, intelligibles et justes.

* Je laisse au lecteur imaginer ce que pourrait représenter un soleil complètement éteint ou encore dans beaucoup plus longtemps un soleil purement et simplement disparu de notre univers ...

TD 9 Février 2020

mardi 3 juillet 2018

DROITS DE L'HOMME


Tous les pays devraient s'efforcer d'éliminer la pauvreté et les inégalités, accroître l'emploi, augmenter les revenus, fournir une éducation et des services médicaux de qualité, renforcer la création d'un système de sécurité sociale, promouvoir la justice sociale et garantir pleinement les droits des femmes, des enfants, des personnes handicapées, des personnes âgées et des groupes ethniques minoritaires.

Yu Jianhua ONU 2018

JIUZHANG

Le prototype d'ordinateur quantique chinois « Jiuzhang » réalise une percée historique

le Quotidien du Peuple en ligne | 07.12.2020 14h29


Le système informatique quantique de Jiuzhang peut mettre en œuvre un GBS à grande échelle 100 000 milliards de fois plus rapide que le supercalculateur existant le plus rapide au monde.

Cet exploit marque l'atteinte par la Chine du premier jalon sur la voie de l'informatique quantique à grande échelle - un avantage en matière de calcul quantique.


Les scientifiques chinois ont créé le prototype d'ordinateur quantique, appelé « Jiuzhang », par lequel jusqu'à 76 photons ont été détectés.

(Rédacteurs :孙晨晨, Yishuang Liu)


JIUZHANG 2020

JIUZHANG 2020
Photo publiée le 4 décembre 2020 montrant un prototype d'ordinateur quantique en fonctionnement à l'Université des sciences et technologies de Chine. Les scientifiques chinois de cette université ont créé le prototype d'ordinateur quantique, appelé « Jiuzhang », par lequel jusqu'à 76 photons ont été détectés. (Photo fournie à China News Service par l'Université des sciences et technologies de Chine)

FUGAKU

30 Juin 2020

L'ordinateur le plus rapide du monde est désormais japonais et son petit nom est le même que celui du mont Fuji. Ce supercalculateur japonais, nommé Fugaku, est à présent près de trois fois plus rapide que le supercalculateur américain Summit, qui occupait la première place mondiale du classement Top 500 depuis quatre ans. Une vitesse qui lui permet de calculer à une vitesse de 415 millions de milliards d’opérations à la seconde.

La puissance de Fugaku est de 415,53 pétaflops, contre 148,6 pétaflops pour Summit. Un pétaflop correspond à un million de milliards d’opérations à la seconde. Fugaku ne devrait toutefois être mis en service à 100 % qu’à partir de 2021. Mais il a déjà commencé à être utilisé dans le cadre des recherches sur la Covid-19. Sa puissance doit aussi servir à effectuer des calculs afin de modéliser par exemple de nouveaux médicaments, de nouvelles solutions énergétiques et industrielles, ou encore de simuler des catastrophes naturelles. Il a été développé par l’institut public de recherche Riken et Fujitsu.

A noter que Fugaku s’est aussi installé en tête des classements Graph 500, HPCG et HPL-AI en plus du classement Top 500. C’est la première fois qu’un supercalculateur prend simultanément la première place de ces quatre classements, selon l’institut Riken.


Course au sommet avec Summit et avec la Chine

Les Etats-Unis et la Chine disposent à eux seuls de 70 % des supercalculateurs présents dans le classement Top 500. L'arrivée de Fugaku en tête de ce classement est donc une surprise, mais cette postition risque bien d'être éphémère. Trois supercalculateurs américains visant une puissance de calcul mesurée en exaflops, soit plusieurs milliards de milliards d’opérations à la seconde, devraient être lancés dans les prochaines années, assure l'AFP.

Summit, lui, a été développé par IBM et est installé dans le laboratoire national de physique nucléaire de Oak Ridge (Tennessee). A terme, il doit développer une puissance de 330 pétaflops. Là aussi, la puissance de la machine est utilisée entre autre pour trouver des solutions à l'épidémie de coronavirus.

FUGAKU 2020

FUGAKU 2020
415,53 PetaFlop soit415 millions de milliards d'opérations par seconde.

COVID VU PAR LA CHINE

(COVID-19) L'IA assiste à l'analyse de la TC dans l'identification des patients atteints du nouveau coronavirus

Xinhua | 10.03.2020 09h08

À lire aussi :

Des chercheurs chinois ont développé un système par analyse de la tomographie assistée par ordinateur (TC) grâce à l'intelligence artificielle (IA) pour identifier les patients atteints du COVID-19 ou d'une pneumonie virale commune, a rapporté lundi le Quotidien des sciences et technologies.

Le système d'analyse complète des images de TC assistée par l'IA a été développé conjointement par le comité professionnel technique d'IA sur le traitement tumoral de l'Association chinoise de lutte contre le cancer (AACC) et le Centre national du superordinateur de Tianjin.

Il a été développé dans le but d'offrir une distinction plus précise d'un patient atteint de COVID-19 ou d'une pneumonie virale commune face aux demandes cliniques intensives de la lutte contre l'épidémie.

Le système a été expérimenté au Centre national de superordinateur de Tianjin, qui développe et exploite le premier superordinateur du pays, le Tianhe-1.

Il apportera des références utiles à l'interprétation des images de TC des patients de COVID-19, selon Xu Bo, directeur de l'équipe de recherches et président du comité professionnel technique d'IA sur le traitement tumoral de l'AACC.

L'image de TC classique est utile pour le dépistage précoce des cas suspects de coronavirus, mais les images de diverses pneumonies virales sont assez similaires. Il est extrêmement difficile pour les spécialistes de l'imagerie de poser un diagnostic à partir d'un simple dépistage visuel.

Le système d'analyse complète des images de TC assisté par l'IA génère une puissance de technologies multiples, y compris les mégadonnées et un apprentissage approfondi de l'IA. Il permettra d'améliorer les capacités de jugement clinique sur les patients atteints de COVID-19, selon M. Xu.

ARBRES ET FORETS

Cette application numérique couplée aux systèmes de télédétection satellitaires en fréquences multiples a pour objet le recensement précis des espèces végétales de la planète, en particulier les espèces d’arbres et leur décompte.


Le nombre d’arbres sur la planète terre était estimé en 2020 à 3 000 000 000 000 (trois milles milliards) toutes espèces confondues (« Malheureusement sans précision sur la source », note de l’auteur.)


Une observation des arbres par Satellite, précise et régulière, dotée d’une application complémentaire informatique ( Mixte informatique classique, informatique massivement parallèle, informatique quantique) capable de différencier et d’analyser en permanence 10 000 000 000 000 (dix mille milliards ) d’élément distincts pourrait affiner les connaissances de l’espèce humaine dans le domaine des espèces végétales en particulier, celle des arbres.


Cette observation continue en multi fréquence par système de télédétection au moyen de réseau de satellites dédiés permettrait de compter et de différencier chaque arbre de la planète en temps réel, tout en différenciant les espèces.

Ce système permettrait en plus du comptage de préciser leur localisations (Stable dans le cas d’un arbre adulte), leur évolution au cours des saisons, en évaluant leur âge, leur « santé » et bien d’autres paramètre.

Des autre paramètres comme par exemple leur faculté à régénérer l’air de l’atmosphère et à absorber le carbone.


Dans le cadre du développement de cette application ARBRES ET FORETS, des dizaines de milliers de projets tant dans une dimension locale que globale pourraient ainsi voir le jour pour le plus grand bien de notre humanité et de sa prospérité.


31/03/2020 TD

GEOTHERMIE PROFONDE

GEOTHERMIE PROFONDE

Descriptif.


Le schéma ci-dessus représente le réaménagement d’une centrale
nucléaire en centrale géothermique profonde sèche non nucléaire d'une capacité
de production de 1 600 mégawatts. Ce schéma est réalisé à partir d'un schéma de
l'EPR copié sur le site Internet EDF avant d’être remanié. La cuve pressurisée,
remplie d'eau, qui ne contient plus aucun élément radioactif, est chauffée par
la diffusion de la chaleur du noyau en fusion de la terre, chaleur diffusée
dans la croûte solidifiée de la terre (lithosphère) puis récupérée à la bonne
température à une profondeur (de quelques dizaines de mètres à quelques
dizaines de kilomètres en fonction des effleurements de la couche de magma)
garantissant une sécurité absolue de l'installation pour transformer le contenu
d'eau (liquide) de la cuve pressurisée en vapeur chaude destinée à activer la
turbine productrice d'électricité. Le processus est entièrement pressurisé
garantissant donc une sécurité totale par rapport au risque sismique
contrairement au procédé appelé « géothermie profonde des roches chaudes
fracturées » qui passe par l’injection d’eau sous forte pression en profondeur
et qui a provoqué un tremblement de terre à Bâle en Suisse.


Aucun combustible fossile ou fissile n'est nécessaire puisque
l'énergie provient de l'époque ou le noyau de la terre issu de la matière
cosmique s'est condensé dans l'espace à une haute température, époque évaluée
aujourd’hui à plus ou moins 5 milliards d'années.


Ce dispositif non polluant de production d'électricité présente
également l'avantage de pouvoir être installé sous la surface des grandes
agglomérations de plusieurs millions d'habitants sans présenter le moindre
risque de pollution ou de risque sismique.


Le point crucial est d'utiliser un dispositif de refroidissement à l'azote liquide pendant le forage des parties les plus chaudes du sous-sol afin de permettre au tunnelier de forer sans encombre. Les parois solides du puit dans les zones les plus chaude seront également équipées d'un dispositif de refroidissement à l'azote pour que des robots d'entretien puissent accéder à la cuve pour les opérations de maintenance ou en cas de nécessité.


Fin 2020, ce type nouveau de centrale n'intéressait absolument
personne, ni l'EDF, ni les instituts de recherche en énergie alternative, ni
Tesla, ni les écologistes, ni les grands états ; France, Chine, USA, etc...


La plupart des courriers envoyés proposant le concept gratuitement
dans le but de construire un site expérimental sont restés sans réponses, et
les quelques réponses reçues ont été négatives. Mais ce qui est certain c'est
qu'un jour ce type dispositif rapportera des milliards à ceux qui se seront
lancés dans l'entreprise.



Dans la production d’électricité fissile ou fossile des frais élevés proviennent de l’extraction puis de la transformation et du transport des matériaux qui vont servir de combustibles (uranium, pétrole, charbon), puis surviennent d’autres frais cette fois liés aux traitements des déchets
résiduels de ces combustibles après leur utilisation (principalement les
combustibles radioactifs) En fait cette utilisation consiste à produire suffisamment de chaleur pour fournir
la vapeur sous pression destiner à faire tourner des turbines. Dans le cas de
la centrale géothermique pressurisée, on évite radicalement tous ces frais liés
à l’utilisation de combustibles de chauffe qui grèvent le prix de revient de
chaque watt car on utilise directement la chaleur du noyau de la terre transmise
dans le manteau, cela permet de baisser le prix du WATT, permettant ainsi d’augmenter
les profits.


ENERGIE GEOTHERMIQUE